Après onze ans où nous avons « pris autorité commune, spontanée, aléatoire, précaire… libre » sur la dernière friche du grand axe historique, le béton n’a jamais été aussi proche voire menaçant face à ce tènement devenu aujourd’hui le Lieu-Dit « Le Champ de la Garde ». Plus d’une décennie d’AgroPoésie a permis de décliner diverses actions agricoles, sociales, culturelles et pédagogiques : des Dimanches au Champ au Wwoofing en passant par les journées « Responsabilité Sociétale des Entreprises », les stages d’initiation à la pierre sèche, les plantes sauvages comestibles, la vannerie sauvage… ou à l’apiculture, les stages d’étudiants en agriculture, paysage… et aujourd’hui les Vacances-Chantiers-Volontaires et les Week-Ends Paysans. Depuis onze ans c’est donc des milliers de gens venus opérer un travail simple, de nettoyage, défrichage, débardage, amendements, semis et plantations, uniquement à la main pour rester modeste face à la Nature et proposer une vraie gestion Rurale de ce morceau de Territoire, étape important de notre P.R.É. – Parc Rural Expérimental.

L’activité au Champ de la Garde est plus dynamique que jamais et pourtant il va falloir le défendre !

Questionnés par cette inquiétante nécessité, nous avons choisi la forme d’occupation originelle : planter des arbres, et ouvrons ainsi une campagne de souscription

« Paye ton arbre, Fabrique le P.R.É. !!! »

Nous les planterons ensemble si vous voulez, déterminés à ce qu’ils occupent encore Le Champ de la Garde bien après nous !!! La belle occasion de donner une nouvelle représentation, concrète, à la Fable de Jean Giono, donner au Champ une nouvelle dimension en invitant tout un chacun à être Elzéard Bouffier !
Planter des Arbres c’est à la fois dynamiser et conforter la diversité écologique du site et répondre aux besoin d’une ferme vivrière traditionnelle. La diversité des remblais et leurs expositions autant ombragées qu’ensoleillées nous rappelle l’adrée et l’ubac des grandes vallées de montagne, et offre un potentiel de diversité écologique qui n’attend qu’à être protégée… voire exhaussée ; autant par des plants forestiers devenus rares car délaissés par la sylviculture industrielle comme l’Alizier ou le Cormier dans notre Bois Joli au nord, que par des espèces méditerranéennes comme les Agrumes, les Oliviers, les Pêchers, les Abricotiers au sud, sur les terrasses de pierre sèche, qui pourront accompagner les Genêts à balais, etc. etc. etc. Conforter la diversité écologique du site, c’est aussi conforter les haies en réintroduisant des espèces champêtres favorables à l’alimentation et la nidification des oiseaux et tous les auxiliaires de nos jardins avec des Sorbiers, des Sureaux, des Viornes…
Planter un arbre au Champ de la Garde, c’est un long travail de préparation de sol, d’extraction de pierres et d’amendement. Depuis l’été nous avons préparé trous et tranchées pour accueillir une centaine d’arbres cet hiver.
La Ferme, comme une ferme, a besoin de vergers, de grands et petits fruits, méditerranéens ou continentaux, fruits charnus ou secs, ainsi que d’arbres à fourrage animal, sans oublier le bois d’œuvre, pour la confection de paniers, la réparation des outils ou la construction de nos abris, la menuiserie voire l’ébénisterie et la lutherie, etc. etc. etc.
Planter un arbre c’est aussi le planter jeune, pour lui permettre de s’adapter le mieux possible aux spécificités du site, a contrario des plantations institutionnelles qui doivent « faire beau tout de suite », électorat oblige… et dont les ¾ crèvent dans les trois ans… Et choisir un arbre c’est aussi travailler avec des pépiniéristes exigeants et passionnés qui le considère comme un organisme vivant bien au delà de l’égard ornemental qu’on lui accorde en général, quand ce n’est pas du « mobilier urbain »…
Depuis plus de dix ans… plusieurs campagnes de plantations on été réalisées : issus de dons ou autofinancés, plus d’une centaine d’arbres on été plantés, à quoi s’ajoutent les centaines que nous avons préservés, entretenus…

« Paye ton arbre, Fabrique le P.R.É. » en est une nouvelle, historique !

Participez à notre campagne !